FAQ

Peut-on vraiment se perdre dans Le Labyrinthe ?


À son arrivée, le visiteur reçoit un guide avec un plan du labyrinthe pour l'aider à se diriger. Au besoin, le personnel du parc et les personnages de l'histoire le guideront pour retrouver son chemin. Grâce aux larges allées principales, il est facile de rapidement rejoindre l'extérieur, à tout moment.

Rassurez-vous : si on se perd dans Le Labyrinthe, c'est uniquement pour son plaisir !


Comment est réalisé Le Labyrinthe ?


Contrairement à ce que pensent beaucoup de visiteurs, Le Labyrinthe Arctic
Gardens n'est pas un champ de maïs dans lequel on coupe des plants pour créer des chemins. Pour un effet visuel plus esthétique et pour obtenir des formes plus complexes, on utilise une technique particulière. En fait, le dessin du labyrinthe naît d'abord dans l'esprit de l'architecte Yves Pinon. Dès les premiers rayons de soleil de mai, des arpenteurs-géomètres et toute une équipe tracent ce dessin au sol, avec des litres de chaux. Ensuite, l’agriculteur, Claude Lanciault, plante les graines de maïs en suivant le tracé. La plus grosse partie est plantée mécaniquement puis environ 10 000 graines sont ajoutées à la main. Il ne reste plus qu’à attendre que ça pousse. Quand les plants sortent de terre, le dessin est alors peaufiné. À la main à nouveau, plant par plant, on corrige les imperfections. Un travail de longue haleine, donc. Mais un résultat spectaculaire !

Combien de plants pour quelle superficie ?


Près de 900 000 grains de maïs sont plantés pour former le dessin géant conçu par notre architecte. Au final, on obtient un labyrinthe de 90 000 mètres carrés, c'est à dire près d'un million de pieds carrés. Les agriculteurs parleraient plutôt de 9 hectares ou de 22 acres de terrain. Pour avoir une idée plus concrète, cela correspond presque à la superficie de 17 terrains de football. Un labyrinthe vraiment géant !

Qui sont les artistes qui sont derrière Le Labyrinthe ?


Le scénario original du Labyrinthe 2010 a été écrit par Hélène Lefranc, inspirée par les écrits originaux de Lewis Carroll. Les décors sont sortis de l'imaginaire de Jackie Morin, tandis que c’est Geneviève Beauchamp qui coordonnait la conception des costumes. Le Labyrinthe, c’est aussi une mise en scène interactive originale, réalisée par Pascal Contamine. Tout l’été, 24 comédiens se relaient pour se cacher dans les méandres du labyrinthe et se glisser dans la peau des 8 personnages.

Quels conseils faut-il donner pour une visite réussie ?

  • Lorsque le soleil tape, n'oubliez pas chapeaux, casquettes et crème solaire pour vous protéger de ses rayons. Les endroits ombragés sont assez rares sur le parcours.
  • Les sentiers du Labyrinthe sont couverts de copeaux de bois, pour plus de confort, il est donc conseillé de porter des chaussures fermées.
  • Les labyrinthes végétaux sont très fragiles. Respectez le parcours des sentiers et ne tentez pas de franchir les plants de maïs : cherchez bien, le chemin n'est jamais loin ! Pensez aux visiteurs qui vont vous suivre et n'arrachez pas les épis. Cette variété de maïs n'est pas comestible pour l'homme.
  • Veillez à respecter les artistes qui peuplent le labyrinthe et à ne pas les importuner durant les animations théâtrales. Soyez courtois avec eux, ils le méritent amplement. Participez à l'animation, le plaisir n'en sera que plus grand !
  • L'animation recommence toutes les 8 minutes. Respectez les moments de pause du comédien : si il n’est pas là, attendez-le calmement, il reprend son souffle.
  • Il est formellement interdit de toucher aux décors.
  • Quand il a plu, le parc reste ouvert mais il est conseillé de s’équiper de bonnes chaussures pour circuler dans les allées. En cas de forte pluie, vous pouvez vous informer sur l’ouverture du site au (514) 2489975.
  • En période humide, il est conseillé de s'équiper de bonnes chaussures pour circuler dans les allées.
  • Conservez vos déchets dans un sac et attendez d’atteindre une poubelle pour les jeter. Le site est entièrement naturel et doit rester propre et agréable en tout temps.
  • Ayez en mémoire que l’eau disponible sur le site n’est pas potable.
  • Malheureusement, les animaux ne sont pas admis sur le site.
  • Merci de ne pas fumer sur le site du Labyrinthe.


Que fait-on du maïs quand Le Labyrinthe ferme ses portes ?


A la fin de la saison, le maïs est récolté comme dans n'importe quel champ cultivé. Il sert à nourrir le bétail de la région de Saint-Jean-sur-Richelieu. Plus de 70% de la superficie du champ restent cultivés comme à l'habitude. Seule la méthode pour planter change. La récolte se fait au début du mois d'octobre. Cela représente plusieurs dizaines de tonnes de nourriture pour les animaux en hiver.

Le Labyrinthe est-il écologique ?


Le site du Labyrinthe est avant tout un champ de blé d'Inde. Nous tenons à préserver ce cadre naturel. Ainsi, toutes les installations du parc sont provisoires (chapiteaux, tentes, cabanes mobiles) et démontées à la fin de la saison. Nous apportons également une grande importance à la protection du sol, notamment au choix des engrais, pour préserver l'environnement et pour que le terrain puisse conserver ses qualités agricoles. Le maïs semé est certifié non modifié génétiquement.